La musicothérapie

Définitions, généralités:

« La musicothérapie est une pratique de soin, de relation d’aide, d’accompagnement, de soutien ou de rééducation.

Elle utilise le son et la musique, sous toutes leurs formes, comme moyen d’expression, de communication, de structuration et d’analyse de la relation.

Le musicothérapeute intervient dans les secteurs de la santé, du médico-social, du médico-éducatif, du médico-judiciaire, de la prévention, de la formation, de la recherche, de l’entreprise et de la pratique libérale…

2 modes d’approches de la musicothérapie:

  • la musicothérapie dite « active » qui consiste à proposer différents instruments ou médiateurs
    sonores. Centrée sur l’expression corporelle, sonore et musicale du sujet en relation avec le musicothérapeute, elle favorise l’émergence de potentialités, la créativité, et particulièrement l’expression de soi. Les séquences d’improvisation peuvent être enregistrées et rediffusées en séance. »
  • La musicothérapie dite « réceptive » s’appuie sur l’organisation de différents moments
    d’écoute musicale selon un protocole défini, en fonction des besoins de la personne.

La musicothérapie permet de: 

  • Stimuler les fonctions intellectuelles et cognitives
  • Solliciter les habilités sociales : favoriser les échanges et l’expression des émotions,
  • Diminuer les troubles du comportement,
  • Atténuer la perception de la douleur,
  • Diminuer l’anxiété,
  • Accompagner les futures mamans durant leur grossesse (relaxation psychomusicale),
  • Participer au développement du bébé et de l’enfant de manière ludique,

Les champs d’actions possibles: 

  • psychose chronique, et autres troubles de l’identité, de la personnalité
    états dépressifs aigus et chroniques,
    névroses phobiques ou obsessionnelles,
    troubles anxieux permanents,
    divers troubles du comportement,
    atteintes neurologiques, états déficitaires, maladies d’Alzheimer,
    déficits intellectuels,
    troubles du langage,
    troubles « dys »,